poésie- le rossignol

le 27 avril 2010

 

Le rossignol chante

Il se cache dans un coin

Un coin de la maison.
Le rossignol chante

Dans le calme

je n’entends que son chant

Un brin de bonheur, le soir

un brin de passé, dans un coin

le rossignol chante

dans un coin de la maison.

chaque soir, il vient.
il est devenu mon ami.

 

 

Le lilas a fleuri.
Les arbres ont fleuri

mes yeux ne sont pas assez grands

pour les emporter, ailleurs,

le lilas a fleuri

les arbres ont fleuri

belles pâquerettes tapissent la prairie

les yeux de la nature

le lilas a fleuri.

demain, fleuriront les roses.

 -------------------------------------------------------------------- 

 

 

J’aurais dû continuer à t’écrire, sur le grand cahier bleu.

Je n’ai pas continué. Je ne voulais plus te chercher, te trouver

Je n’en sais rien, au juste. Je ne le saurai jamais.

J’aurais dû continuer, à t’écrire, près de la baie vitrée.

J’aimais cet instant où j’étais seule, ou avec toi.

Je n’en sais rien. J’étais seule, je crois.

Ils sont venus, les autres, m’ennuyer. Ils ont dit des mots,

Je n’ai pas tellement compris. Ils m’ont ennuyée.

Je suis partie. Je ne t’ai plus écrit. Plus jamais.

J’aurais dû continuer à t’écrire, sur le grand cahier bleu.

Les oiseaux ne se seraient pas envolés. Les roses auraient fleuri.

N’importe quand. n’importe où.

===========================================

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :